pédiatrie info, un nouveau service d’information et de conseil pédiatrique


pédiatrie

Pourquoi Pédiatrie Info ?

L’IEMP a développé cette offre de services pour répondre à un besoin aussi grand qu’insatisfait : offrir aux mères de famille la possibilité de poser des questions sur la santé de leur enfant, 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

On le sait, lorsqu’une mère est inquiète, elle a besoin d’être rassurée sans attendre. Or jusqu’à présent, un grand nombre d’entre elles ne savaient pas vers qui se tourner pour poser leurs questions. Principal facteur en cause : la pénurie de pédiatres en France. Seuls 20% des enfants sont ainsi suivis par un médecin spécialisé dans les problèmes de l’enfance et de l’adolescence. Manque de moyens, spécialité peu valorisée, surcharge de travail sont autant de freins qui poussent les étudiants en médecine à délaisser la pédiatrie.

Dans ce contexte, un grand nombre de mères de famille n’a d’autres choix que de faire appel à d’autres ressources, comme à des hôpitaux souvent surchargés, des médecins généralistes qui ne sont pas nécessairement spécialisés sur les questions pédiatriques ou des sites Internet qui génèrent des angoisses et alimentent bon nombre d’idées fausses.


Pédiatrie info, quel intérêt pour une entreprise ou une organisation ?

Par son caractère novateur et utile, Pédiatrie Info offre aux entreprises et organisations la possibilité de proposer un service différenciant tout en :

  • Renforçant leur image : Pédiatrie Info est perçu comme un service humain, proche des gens et surtout, en avance sur son temps ;
  • Améliorant leur climat social : moins d’absentéisme des mères de famille, des collaborateurs reconnaissants pour la mise en place d’un service qui facilite leur quotidien de parents, Pédiatrie Info est un facteur clé de fidélisation interne.
  • Resserrant le lien avec leurs clients : parce qu’il touche à la santé des enfants, un sujet affectif et consensuel par nature, Pédiatrie Info est un service populaire capable de renforcer le lien entre une organisation et ses clients, et de donner à ces derniers une raison supplémentaire d’être fidèles.

 

Quelles offres de services ?

Pédiatrie Info permet d’abord d’offrir à ses salariés, clients et à leurs familles le droit unique et précieux de pouvoir dialoguer 24h sur 24 et 7 jours sur 7 avec un médecin spécialisé dans les questions de pédiatrie. Mais c'est aussi la possibilité de diffuser une information de qualité adaptée à chaque période de l’enfance, sous forme de guides, de coffrets thématiques, de journées de sensibilisation en présence de pédiatres, et d’autres actions à imaginer avec l’IEMP….

Ces services sont proposés à la carte ou sous forme de « packs thématiques », à titre d’exemple :

  • Le pack « future maman » à remettre au moment du départ en congé maternité avec un coffret de guides thématiques « premier âge », une carte prépayée permettant de bénéficier pendant un an du service de dialogue avec un médecin 24h sur 24 et 7 jours sur 7, etc.
  • Le « pack urgence » pour donner aux mères de famille toutes les clés de la connaissance sur les gestes qui sauvent, via différents supports d’information à conserver à portée de mains.

 

Et au-delà de la pédiatrie ?

L’IEMP est en mesure de développer des offres d’information et de conseil médical adaptées à d’autres publics que les mères de famille (femmes, séniors, jeunes…) et construites sur le même modèle que Pédiatrie Info, c’est-à-dire combinant un service de dialogue avec un médecin, la diffusion de supports d’information, la mise en place d’événements et campagnes de sensibilisation in situ.

Pour en savoir plus, contact Docteur Bruno Assouly

faits marquants

  • Sur 100 médecins, on compte 3 pédiatres.
  • Les pédiatres travaillent en moyenne 53 h par semaine.
  • En France, les services d’urgence pédiatrique hospitalière reçoivent entre 25 et 50 appels par jour et les pédiatres libéraux entre 15 et 25 appels*.
  • Le matin et la fin d’après-midi sont les temps d’appels les plus fréquents.
  • Une orientation hospitalière ne concerne que moins de 5% des appels dans les études anglo-saxonnes et, dans plus de 50% des cas, la situation ne nécessite pas de consultation immédiate. *
  • * Source : JIM.fr « Conseils téléphoniques en pédiatrie. Un exercice quotidien nécessairement encadré », 03/02/2011.